dimanche 7 juin 2020

Vrai combat, véritable espoir


Les promesses de Dieu sont magnifiques, et elles ont été accomplies en nous et pour nous par le Christ, mais la vie guidée par l'Esprit est un combat, un combat, une guerre entre des forces opposées.


L'apôtre Paul l'a très bien compris. Dans sa lettre aux Romains, il enseigne la vérité de Dieu sur toutes sortes de sujets cruciaux tels que: le ciel et l'enfer, la création, le jugement, le pardon, la justification, la sanctification, l'œuvre de grâce, le rôle de l'Esprit , notre adoption dans la famille de Dieu, la connexion avec l'Ancien Testament, la loi et le gouvernement, la relation avec les gens difficiles et d'autres sujets.

Un pasteur pourrait passer dix ans à dessiner et enseigner cette lettre de Paul et n'atteindrait jamais ses profondeurs. Près de la moitié de cette glorieuse partie des Écritures, il partage ses propres luttes. Il enseigne la glorieuse vérité du pardon, de la puissance et de l'espoir de Dieu, mais il est également complètement honnête au sujet de ses échecs. Nous ne voulons peut-être pas regarder sous la surface de la vie de Paul, mais il ne nous laisse pas le choix. Il y décrit l'image désagréable tout au long d'un long chapitre. Il avait auparavant enseigné la merveille de la grâce de Dieu en Jésus-Christ et expliqué que la loi est efficace pour révéler nos péchés. Puis il admet sa lutte personnelle. Au septième chapitre, il avoue: «Je ne comprends pas ce qui m'arrive, parce que je ne fais pas ce que je veux, mais ce que je déteste. Maintenant, si je fais ce que je ne veux pas, je conviens que la loi est bonne.
 En fait, je ne fais pas le bien que je veux, mais le mal que je ne veux pas ».


On sent son exaspération à la fin de ses aveux quand il s'exclame: «Je suis un pauvre misérable! Qui me délivrera de ce corps mortel? "

Je suis très heureux que la lettre ne s'arrête pas là, car Paul commence plus tard - l'un des chapitres les plus prometteurs, puissants et inspirants de la Bible! Le lien se trouve de la fin du chapitre 7 aux premiers versets du chapitre 8:

«"Remerciez Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur! En conclusion, avec mon esprit, je me soumets à la loi de Dieu, mais ma nature pécheresse est soumise à la loi du péché. Il n'y a donc plus de condamnation pour ceux qui sont unis au Christ Jésus, parce qu'à travers lui la loi de l'Esprit de vie m'a libéré de la loi du péché et de la mort ».


Lectures d'aujourd'hui

ROMAINS 7: 15-25 (LSG)

15 Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.

16 Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.

17 Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.

18 Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.

19 Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

20 Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.

21 Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.

22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur;

23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.

24 Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?...

25 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.


ROMAINS 8: 1-12 (LSG)

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.

En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.

Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,

et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.

Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.

Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix;

car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.

Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.

Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

10 Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.

11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.

Merci, que Dieu vous bénisse, je déclare que Dieu continue de vous aider à grandir de plus en plus en sa présence.❤

𝙎𝙚𝙞𝙜𝙣𝙚𝙪𝙧, 𝙩𝙖 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙘𝙚 𝙚𝙨𝙩 𝙢𝙖 𝙥𝙡𝙪𝙨 𝙜𝙧𝙖𝙣𝙙𝙚 𝙨𝙖𝙩𝙞𝙨𝙛𝙖𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣.

Psaume 16.11 Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta présence, un bonheur éternel à ta droite.. Il y ...

Articles du Blog