samedi 1 août 2020

"VOTRE FOI VOUS A GUERIE"


La fille de Jaïrus, l'un des dirigeants de la synagogue, était sur le point de mourir, son père très désespéré s'approche de Jésus et lui demande de se rendre chez lui pour guérir sa fille.

Comme c'était l'une des caractéristiques du ministère de Jésus, il accepta la demande de ce père désespéré et rentra chez lui. Mais mon article ne se concentrera pas sur Jaïrus ou sa fille, mais plutôt sur la scène qui s'est produite pendant que Jésus se rendait chez Jaïrus.

 

L’histoire de la femme qui a touché le manteau de Jésus.

La Bible en décrit trois aspects importants de cette histoire. 

I

 Douze ans avec circulation sanguine

Cette femme souffrait de saignements continus depuis douze ans. Cela signifie que: 

a) Physiquement, elle était très faible, car toutes les femmes qui ont des saignements prolongés contractent également une anémie sévère.

b) Un autre point sur lequel il vaut la peine de méditer est le fait que, lorsqu'il y a des saignements constants, il y a également une absence d'ovulation, ce qui ne permet pas à une femme de devenir enceinte. Cette femme n'a pas seulement dû se battre contre sa maladie (ce qui était déjà suffisant). Aussi avec l'affront de ne pas pouvoir avoir d'enfants. Souvenez-vous qu'à l'époque, la stérilité était associée à une malédiction résultant du péché. Une femme stérile a souffert de grandes insultes et mépris de la société.

c) Si cette femme était célibataire, qui veut épouser une femme stérile et malade?; Si cette femme tombait malade pendant son mariage, son mari l'avait probablement abandonnée à cause de sa maladie. 

d) Ce que nous ne pouvons pas oublier, c'est que sa maladie l'a rendue impure devant le système religieux, devant la société et aussi devant son mari (si elle en avait un). Lisons et comprenons ce que je veux dire:

  

LÉVITIQUE 15: 19-29

19 La femme qui aura un flux, un flux de sang en sa chair, restera sept jours dans son impureté. Quiconque la touchera sera impur jusqu'au soir.

20 Tous lits sur lequel elle couchera pendant son impureté sera impur, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur.

21 Quiconque touchera son lit lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.

22 Quiconque touchera un objet sur lequel elle s'est assise lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.

23 S'il y a quelque chose sur le lit ou sur l'objet sur lequel elle s'est assise, celui qui la touchera sera impur jusqu'au soir.

24 Si un homme couche avec elle et que l'impureté de cette femme vienne sur lui, il sera impur pendant sept jours, et tout lit sur lequel il couchera sera impur.

25 La femme qui aura un flux de sang pendant plusieurs jours hors de ses époques régulières, ou dont le flux durera plus qu'à l'ordinaire, sera impure tout le temps de son flux, comme au temps de son indisposition menstruelle.

26 Tous lits sur lequel elle couchera pendant la durée de ce flux sera comme le lit de son flux menstruel, et tout objet sur lequel elle s'assiéra sera impur comme lors de son flux menstruel.

27 Quiconque les touchera sera souillé; il lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.

28 Lorsqu'elle sera purifiée de son flux, elle comptera sept jours, après lesquels elle sera pure.

29 Le huitième jour, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, et elle les apportera au sacrificateur, à l'entrée de la tente d'assignation.

 

Pauvre femme! Elle ne pouvait pas marcher dans les rues, ni être dans aucun lieu public; ne pouvait pas aller au temple; Si on dit qu'elle était célibataire, qui veut épouser une femme impure, malade et stérile? Si on dit qu'elle était mariée, elle ne pouvait pas donner d'enfants à son mari, ni le satisfaire sexuellement. Quelle frustration pour cette femme!

 

II

Aucun médecin ne pouvait la guérir

Un deuxième aspect qui nous est décrit de cette femme est qu'elle avait beaucoup souffert aux mains de plusieurs médecins. Dans sa lutte pour vouloir vivre, et dans son désespoir de guérir de cette terrible maladie, il avait visité de nombreux médecins, peut-être les plus prestigieux du moment. Mais il semble que ni la connaissance, ni le prestige, ni la science, ne pouvaient faire quelque chose contre la maladie de cette femme, «Au contraire, c'était pire pour elle», dit l'histoire. Imaginez les médecins disant: «Madame, nous avons fait tous les tests possibles,  mais pour une raison que nous ne pouvons pas expliquer, nous n'avons pas trouvé la réponse à la raison de votre maladie.» En d'autres termes, cette femme était sans aide. Elle savait qu'à tout moment elle mourrait. Comme il est désespéré pour une personne de savoir qu'elle est malade et que même le plus prestigieux des médecins ne peut rien faire pour guérir sa maladie.

 

III

Elle avait dépensé tout ce qu'elle avait:

  Mais ce n'est pas tout. Si vous lisez attentivement, vous vous rendrez compte que cette femme dans sa tentative de ne pas mourir avait dépensé tout ce qu'elle avait. Son argent, ses économies, peut-être vivait-elle dans la rue parce qu'elle devait vendre sa maison.

Cette femme savait maintenant que tout l'argent du monde n'est pas utile dans certaines circonstances. Et c'est ce que chacun de nous doit comprendre. Il y a des situations, des maladies, des adversités, où l'argent ne peut rien y faire.

 

ELLE PARIE TOUT POUR TOUS

Pendant que la femme malade vivait tout cela, le Seigneur Jésus marcha vers la maison de Jaïrus pour guérir sa fille mourante. Au cours de ce voyage, il est également passé par là où vivait cette femme. Quand la femme a su cela, elle a dit: V 28 "... Si seulement je touchais son manteau, je serai sauvée (je serai guérie)". Ce que nous devons comprendre, c'est que son plan de toucher la robe du Seigneur n'était pas facile pour elle, car si elle touchait une personne, elle risquait d'être lapidée selon la loi.

O est Christ, O est la mort

Qu'aviez-vous à perdre maintenant si vous aviez tout essayé?

 

SOIT CHRIST OU LA MORT.

Aujourd'hui, plus d'une personne doit prendre la même décision:

Soit c'est le Christ, soit c'est la mort

Soit c'est le Christ, soit c'est ma maladie

Soit c'est le Christ, soit c'est l'échec de mon mariage

Soit c'est le Christ, soit c'est ma captivité

Soit c'est Christ, soit c'est ma douleur

Soit c'est Christ, soit c'est mon péché.

 

DOUZE ANS D'AFFLICTION, TERMINÉS EN UN INSTANT 

Quand le Maître passa là où elle était, cette femme, faible à cause des hémorragies continues, prit courage, se glissa au milieu de la foule et toucha le manteau de Jésus.

 

Marc 5:29

Au même instant la perte de sang s'arrêta, et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son mal. Gloire à Jésus! Douze années de maladie, de douleur, d'incertitude, d'humiliation se sont terminées en un instant.

Depuis combien de temps souffrez-vous? Depuis combien de temps croyez-vous qu'il n'y a pas de solution à votre douleur et à votre situation? 

Aujourd'hui, Jésus se dirige vers la maison de Jaïrus, et en ce moment, il passe par ici.

 Osez le croire! Jésus est le même qu'hier.

 

JESUS ​​A DIT A LA FEMME: "VOTRE FOI VOUS A GUERIE"

 

Jésus a dit à cette femme: "Ta foi t'a guérie" Cette femme même si elle avait échoué dans toutes ses tentatives, elle avait la FOI, qu'en touchant le manteau de Jésus, tout serait différent, et ça l'était!

Il est temps d'avoir la foi! Bien que nos yeux naturels ne puissent pas le voir, bien que notre logique humaine ne puisse pas le comprendre, il est temps d'avoir la foi. La foi va au-delà de toute logique ou calcul humain.

 

Quelle est votre condition de vie en ce moment?

Il est possible que, comme cette femme, vous traversiez une période difficile dans votre économie, dans votre famille, dans votre vie spirituelle ou dans votre santé. Cette femme souffrait depuis douze ans

Et vous, depuis combien de temps êtes-vous dans cette situation?

Peut-être avez-vous essayé de nombreuses façons de changer cette situation, mais toutes les tentatives ont échoué. Quel que soit votre cas, ce que vous devez savoir, c'est que ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu, sa puissance est glorifiée dans la faiblesse de l'homme. Quand l'homme dit qu'il n'y a rien à faire, il n'y a aucun espoir. Dieu dit: "Je peux le faire", "Pour moi, il n'y a rien d'impossible".

Frères et amis qui lisent cela aujourd'hui, je veux vous dire que Seul Dieu peut changer votre situation, Lui seul peut changer votre tristesse et votre complainte en danse.

 Avez-vous tout essayé et rien n'a fonctionné?

Eh bien, je vous invite à le croire, à avoir confiance en celui qui peut tout faire.

Jésus-Christ passe par ici, et c'est peut-être votre dernière chance.

 

Touchez le manteau de Jésus aujourd'hui, pour recevoir votre miracle.

 

Lectures d'aujourd'hui 

22 Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l'ayant aperçu, se jeta à ses pieds,

23 et lui adressa cette instante prière: Ma petite fille est à l'extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu'elle soit sauvée et qu'elle vive.

24 Jésus s'en alla avec lui. Et une grande foule le suivait et le pressait.

25 Or, il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans.

26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait, et elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant.

27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement.

28 Car elle disait: Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.

29 Au même instant la perte de sang s'arrêta, et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son mal.

30 Jésus connut aussitôt en lui-même qu'une force était sortie de lui; et, se retournant au milieu de la foule, il dit: Qui a touché mes vêtements?

31 Ses disciples lui dirent: Tu vois la foule qui te presse, et tu dis: Qui m'a touché?

32 Et il regardait autour de lui, pour voir celle qui avait fait cela.

33 La femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s'était passé en elle, vint se jeter à ses pieds, et lui dit toute la vérité.

34 Mais Jésus lui dit: Ma fille, ta foi t'a sauvée; va en paix, et sois guérie de ton mal.

 

 

Merci, que Dieu vous bénisse, je déclare que Dieu continue de vous aider à grandir de plus en plus en sa présence.


𝙎𝙚𝙞𝙜𝙣𝙚𝙪𝙧, 𝙩𝙖 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙘𝙚 𝙚𝙨𝙩 𝙢𝙖 𝙥𝙡𝙪𝙨 𝙜𝙧𝙖𝙣𝙙𝙚 𝙨𝙖𝙩𝙞𝙨𝙛𝙖𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣.

Psaume 16.11 Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta présence, un bonheur éternel à ta droite.. Il y ...

Articles du Blog