mardi 25 août 2020

La peur est des sables mouvants sur la route de nos rêves.


La peur est en charge de saper et de défaire la passion et l'amour que nous ressentons pour nos rêves, apportant logique et préoccupation cohérente. 

Souvent, elle se déguise en responsabilité et en soins, mais finalement, elle avance avec le même objectif, empêcher la passion et l'amour que nous avons pour ce dont nous rêvons, pour nos projets et notre vocation, de continuer à brûler.

Jésus le savait, c'est pourquoi il dit à ses amis avant de retourner chez le père, "ça va se compliquer, mais fais-moi confiance car je l'ai déjà battu". En pensant à cette déclaration de Jésus, la parole d'aujourd'hui à un autre sens, car maintenant nous pouvons nous tenir sur cette déclaration avec Jésus comme vainqueur. 

Jésus  est l'expression ultime de l'amour. Et c'est la source qui rend possible le passage de 1 Jean. «L'amour parfait chasse la peur» 

Il ne l'apaise pas. Il ne le contrôle pas. Il le jette.

 

Nous avons tous des peurs, parfois déguisées. Sinon, Jésus ne l'aurait pas mentionné. Mais nous devons être conscients de ce qu'elles sont pour les combattre.

Il ne suffit pas de les contrôler, il faut les supprimer, mais ce n'est possible que si j'ose les identifier et les regarder en face. Ce n'est qu'après avoir connu leurs noms que nous pouvons leur montrer le moyen de s'en sortir baser sur ce que Jésus a fait.

Et si on pratique?

Jésus est prêt à agir, dès que nous faisons le premier pas.

 

J'espère que c'est de nombreuses bénédictions pour la vie de chacun de vous fidèles lecteurs.💜

𝙎𝙚𝙞𝙜𝙣𝙚𝙪𝙧, 𝙩𝙖 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙘𝙚 𝙚𝙨𝙩 𝙢𝙖 𝙥𝙡𝙪𝙨 𝙜𝙧𝙖𝙣𝙙𝙚 𝙨𝙖𝙩𝙞𝙨𝙛𝙖𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣.

Psaume 16.11 Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta présence, un bonheur éternel à ta droite.. Il y ...

Articles du Blog